Alors que le Règlement européen de protection des données personnelles (RGPD) a été mis en place il y a quelques mois seulement, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a indiqué avoir mis en demeure cinq sociétés des groupes de protection sociale Humanis et Malakoff-Médéric, révèle Le Parisien ce vendredi.

la  suite