Le SNI2A CFE CGC en Action chez Mc CORMICK

Publié le 21 janvier 2014 par Valerie Gayte

Rencontre des OS de Mc Cormick et du Ministre Arnaud deMontebourgVendredi 17 janvier 2014 : les Délégués Syndicaux rencontrent
Arnaud MONTEBOURG, Ministre du Redressement Productif,
en Préfecture à Avignon.

La rencontre s’est déroulée, dans un salon de la préfecture.
Accompagnés de Mme Clavel et de Mme Fourgerouse, directrice de la Direccte
Vaucluse, les 4 délégués Syndicaux, Mme Pascale Hilbert-Mirada (DSC FO),
Mr Benoit Jollivet (DSC CFE-CGC), Mr Luc Perrin (DS CFDT) et Mr Eric
Raimann (DSC CGT) échangèrent pendant ½ heure sur la situation de
McCormick, ce projet de délocalisation avec la suppression de 30 postes. Les
échanges ont été ouverts et directs. Les délégués syndicaux ont ressenti un
Ministre de la République connaissant le dossier et à leur écoute.
(de gauche à droite, Benoit Jollivet DSC CFE-CGC, Bernadette Fougerouse Directrice de la Direccte, Arnaud
Montebourg Ministre du redressement Productif, Pascale Hilbert-Mirada DSC FO, Luc Perrin DS CFDT, Eric
Raimann DSC CGT et Martine Clavel Secrétaire Générale de Préfecture de Vaucluse).
Les Délégués Syndicaux à l’invitation du Ministre, ont présenté une synthèse de
la situation (Cf courrier affichés sur les panneaux syndicaux corrigés des
éléments confidentiels). Il est en ressorti :
– une entreprise en très bonne santé financière qui déclare, par ce projet,
vouloir faire des économies pour investir sur ses marques
– des éléments qui contredisent toute justification économique.
– une entreprise dont le projet de PSE est insuffisant au regard de la santé
financière et des moyens dont dispose le groupe
– une entreprise qui ne veut pas s’impliquer dans le reclassement interne
des salariés en limitant le volontariat au seul départ à la retraite.
– une crainte que ce projet ne soit qu’une première étape
Enfin, si Mr Le Ministre était informé du rapatriement de 1700 tonnes de poivre,
il ignorait en revanche le départ de 700 tonnes de coriandre. Nous avons fait part
de nos inquiétudes avec l’agrandissement de l’usine de Stéfanowo et de
l’absence de Comité Européen nous privant de toute visibilité
Arnaud Montebourg a bien noté ces points et a exprimé son mécontentement
en apprenant que la direction de McCormick n’avait pas donné suite à la
proposition de 3 organisations Syndicales d’ouvrir des discussions sur une
réduction des jours de RTT contre une suspension de tout PSE pour une
période déterminée. Il a salué le côté exceptionnel de cette initiative.
A l’issue de cette réunion, Arnaud Montebourg s’est engagé à contacter la
Direction Européenne afin d’inviter les Dirigeants Opérationnels de
l’entreprise à une réunion de discussion sur ce projet de délocalisation. Il a par
ailleurs bien précisé qu’il était toujours plus délicat d’intervenir auprès de
société ayant des capitaux étrangers que Franco-Française mais que les
négociations et des résultats sont toujours possibles.
Nous avons également appris à cette occasion que c’est grâce à Madame
Michèle Fournier-Armand, député de la 1ère circonscription de Vaucluse
que cette rencontre exceptionnelle a pu se dérouler. Connaissant son
déplacement dans le Vaucluse, elle l’a personnellement alerté la veille, lors
d’une rencontre à l’Assemblée Nationale de la situation des salariés de
McCormick France, initiant cette rencontre de dernière minute.
Immédiatement après la rencontre nous avons réuni à 13h30 les salariés
concernés par le PSE pour les débriefer « à chaud ». Nous avons ensuite
rencontré nos dirigeants Brice de Forsanz et François Gouby pour les informer
de nos échanges avec Arnaud Montebourg et de sa volonté de rencontrer la
Direction Opérationnelle Européenne décisionnaire dans ce genre de dossier.
Enfin A 16h nous avons tenu une réunion à destination des salariés d’Agroparc
pour les informer également de ces échanges et répondre à leurs questions.
Prochains Rendez-Vous :
– Sollicitation d’une rencontre avec Madame Michèle Fournier-Armand
député de Vaucluse pour la remercier de son action et la tenir informée de
la situation
– Mercredi 22 Janvier début des négociations du PSE.
Les Organisations Syndicales Représentatives.