Raynal & Roquelaure Capdenac : Décision positive de M. Bruno Le Maire

Publié le 20 juillet 2018 par Valerie Gayte

Le Syndicat National des Industries Agro-Alimentaires SNI2A CFE-CGC de la société Raynal et Roquelaure Capdenac et l’Union Départementale CFE-CGC 12, syndicat des agents de maitrise ou assimilés, techniciens, ingénieurs et cadres, prennent acte de la décision -positive- de M. Bruno Le Maire, qui « a autorisé, sous condition de maintien de l’emploi, la prise de contrôle exclusif d’une partie du pôle plats cuisinés ambiants du groupe Agripole par la société Financière Cofigeo ».

En effet, ces derniers jours, devant des discours divergents et anxiogènes, notre organisation syndicale responsable avait tiré le signal d’alarme sur des menaces de transfert de services et de personnels sur Paris. Ce positionnement syndical clair et fort a contribué à instaurer entre employeurs et représentants des personnels un dialogue respectueux et riches des différences.

Aujourd’hui le Ministère de l’économie et des finances a rendu public un verdict espéré en ces termes « L’instruction de la procédure d’évocation a montré que la stratégie industrielle dans laquelle s’inscrit cette concentration, indispensable pour redynamiser ce secteur, aurait été remise en cause par l’obligation de céder des actifs (marque Zapetti et un site de fabrication). Le risque (en termes d’emplois) a été évalué en détails, à l’aune des caractéristiques des différents bassins d’emplois concernés ».

Outre cette décision générale, la CFE-CGC souligne la condition ministérielle « qui subordonnent cette concentration au respect d’un engagement de maintien de l’emploi par le groupe, pour une durée de deux ans ».

La CFE-CGC croit au maintien et au développement du site capdenacois, à l’expérience et au professionnalisme des 240 femmes et aux hommes de Raynal et Roquelaure et aux valeurs de notre territoire.

A l’instar des différentes rencontres, échanges et discussions très souvent constructives de ces derniers temps, les élus CFE-CGC seront forces de propositions, demeureront mobilisés et vigilants, et prendront leurs responsabilités.

Béatrice Guitard et Jacques Douziech CFE-CGC 12