Salariés, attention, vous ne pourrez plus refuser le forfait jour (au risque de vous faire licencier)

Publié le 20 février 2018 par Bernard Bourdon

Un amendement de dernière minute, introduit par les parlementaires dans la réforme du Code du travail, permet à l’employeur d’imposer le forfait jour à ses salariés, après accord d’entreprise. Ils ne pourront plus le contester, sous peine de licenciement. Les syndicats s’insurgent.

La suite de l’article sur capital.fr