Séquestration chez GoodYear


 La CFE-CGC dénonce la séquestration qui s’est déroulée chez Goodyear

 Nous refusons les prises d’otages !

Nous pratiquons un syndicalisme responsable !

Nos représentants se sont assis à la table des négociations afin de préserver des emplois et l’intérêt des salariés.

 Comment expliquer alors qu’une organisation syndicale ne s’associe pas aux négociations – refusant même d’y participer – et que, deux mois après, elle vienne séquestrer les dirigeants de l’entreprise en dénonçant le plan de sauvegarde de l’emploi pour lequel elle n’a rien fait !

 Il est facile de dire non à tout, mais ce n’est pas cela qui permettra de sauver des emplois ou d’en recréer.

 Quelle image donnons-nous ici de la France et des organisations syndicales ?

 La CFE-CGC est un syndicat responsable qui met toujours au même niveau l’intérêt des salariés et celui des entreprises dans une démarche durable !

 Nous dénonçons vivement toute atteinte physique et morale aux représentants de l’entreprise : salariés, cadres dirigeants, comme nous refusons la destruction du matériel de l’entreprise et de son outil de production.

CFE-CGC PP1 7/01/2014

Dossier suivi par Carole Couvert – Présidente de la CFE-CGC