UITA Les syndicats doivent agir pour mettre un terme à la violence sexiste

Publié le 24 novembre 2017 par Bernard Bourdon

Les femmes sont constamment exposées à la violence au travail, du harcèlement sexuel aux agressions physiques. Les violences réelles, et les menaces de violence, sont à la base de la discrimination systématique fondée sur le sexe, omniprésente sur les lieux de travail et au sein de la société. La Journée internationale des Nations unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes – le 25 novembre – est l’occasion pour les syndicats dans le monde de se mobiliser et d’agir contre toutes les formes de violence sexiste, mais en particulier sur les lieux de travail, là où leur action peut faire une différence.

La suite