INFORM’PRO La newsletter confédérale de la formation professionnelle

Publié le 29 septembre 2020 par Bernard Bourdon

Un nouveau gouvernement a été nommé durant l’été, avec Elisabeth Borne comme Ministre du Travail.
Celui-ci a également présenté un agenda social pour les prochains mois : il comprend un certain nombre de dispositions relatives à la formation professionnelle. Entre les réponses face à la crise ou le suivi des réformes de la formation professionnelle et de l’apprentissage, le programme est assez chargé pour les semaines à venir. Il s’agira notamment de revoir le pilotage des flux financiers de France Compétences, de s’intéresser aux reconversions professionnelles interbranches et à la mutualisation des fonds au profit des entreprises de 50 à 250 salariés.
Ce programme de travail s’appuiera très probablement sur le rapport IGAS / IGF sorti au début du mois de septembre. Parmi les propositions de celui-ci, la priorisation des fonds de la formation vers deux dispositifs : le CPF et l’apprentissage. En cause, ces dispositifs, symboles de la réforme de septembre 2018, consomment une part très importante des fonds.
Le gouvernement a également présenté un plan de relance comprenant un plan pour la jeunesse, ainsi qu’un volet sur la compétence. Ces différents sujets devraient avoir une déclinaison opérationnelle dans le futur projet de loi de finances.
Par ailleurs, les conditions générales d’utilisations (CGU) du CPF ont évolué durant l’été. Cela s’explique notamment par le fait que les abondements sont dorénavant possibles de la part de Pôle Emploi et des entreprises.
Enfin, on en profite pour faire un point sur l’actualité des structures.

Le dossier