La réforme des retraites reposent sur un mensonge

Publié le 6 février 2020 par Bernard Bourdon

La CFE-CGC, la confédération des cadres, occupe une place singulière dans le paysage syndical. Elle est la seule organisation catégorielle à être représentative au niveau national, avec 19,39 % des suffrages exprimés lors de la dernière mesure d’audience syndicale de 2017.

Mais elle se distingue aussi par la personnalité et le franc-parler de son président François Hommeril, réélu pour un deuxième mandat en octobre dernier. Ce Rouennais d’origine, ingénieur chimiste et cadre chez Péchiney s’est opposé à la loi El Khomri puis aux ordonnances Macron. Il a tempêté contre la réforme de l’assurance chômage, avant de se ranger dans le camp de l’intersyndicale contre la réforme des réformes. Lire l’article